Japon 1ère Partie: Tokyo

Bienvenue au Japon

IMG_0953

Aujourd’hui, première partie de mon voyage dans ce beau pays que j’ai eu la chance de visiter cet été.

Infos Pratiques:

  • Le décalage horaire avec le Japon et de +7 heures. C’était ma première expérience de Jetlag et il suffit de peu finalement pour que le voyage se passe dans les meilleures circonstances: dormez le plus possible dans l’avion et surtout hydratez-vous en buvant beaucoup beaucoup d’eau. Et pensez aux boules Quies aussi ! J’ai découvert ça pendant ce voyage et cela a sauver mon trajet.
  • Pour les vols, nous sommes partis avec Turkish Airlines qui selon moi est une très bonne compagnie, voir une des meilleures avec Emirates. Nous avons réservé nos vols 6 mois à l’avance pour un peu moins de 700€ A/R.
  • Au Japon, nous avons divisé notre voyage en deux avec 5 jours à Tokyo et 4 jours à Kyoto dans le but de voir l’essentiel de l’île et se dépayser à fond avec d’un coté Tokyo, très futuriste et complètement barré comme ville et de l’autre Kyoto, beaucoup plus traditionnelle. Deux excursions à Nara et Kamakura ont complétés notre voyage.
  • Nous avons choisi de séjourner dans des hôtels bien que de nombreux japonais louent leurs appartements sur Airbnb. Pour un voyage hors du temps, les Ryokan ou auberges traditionnelles sont, selon moi, un hébergement à tester si on en a les moyens (environ 200€ la nuit minimum).

La belle Tokyo

Notre hôtel situé à Shinjuku (GrandBell Hotel)

Ce qui frappe quand on arrive à Tokyo, c’est la démesure de toutes ses tours et ces immeubles, le tourbillon de personnes dans les rues à toutes heures du jour ou de la nuit. Certains quartiers ne dorment jamais, c’était le cas du nôtre. A Shinjuku, notre hôtel imposant était idéalement situé à 10 minutes de la gare (où affluent 3,6 millions de personnes chaque jours). Le quartier est éclairé par les enseignes lumineuses et les néons. Les restaurants sont ouverts 24h/24, les magasins et les restaurants se montent sur des dizaines d’étages, les rues sont bondés. On se croirait dans une fourmilière.

Une vue imprenable sur la ville

Du haut de la Mairie Centrale de Tokyo

Le premier jour fut riche en découverte. Le matin, nous nous sommes rendus en haut des tours de la Mairie de Tokyo afin d’admirer la vue et la vie grouillant dans les rues de la capitale. Cette attraction est gratuite est permet de saisir toute l’ampleur de cette ville. Sa superficie est telle, que nous n’arrivions même pas à discerner le fond de l’horizon, qui grouillait encore de buildings et de grattes-ciel.

IMG_1789

Le temple

L’entrée du temple, un havre de paix dans la ville

Partout dans la ville, on peut visiter des temples boudhistes. Celui-ci s’appelle le Senso-Ji et c’est le plus vieux temple de la capitale.

IMG_1817

IMG_1025

 

Le carrefour du monde

IMG_1075

Le passage piéton le plus bondé du monde se trouve à Shibuya

Après un repas et une sieste bien mérités, nous partons en direction de Shibuya situé non loin de notre quartier de Shinjuku. Le quartier est connu pour son passage piéton immense, le plus fréquenté au monde. Nous nous sommes posé au Starbuck surplombant la rue pour admirer l’effervescence de ce quartier.

 

Cat Café

IMG_1103

La bizarrerie Japonaise que j’avais le plus envie de tester, je l’avoue, c’était le Cat Café. Il en existe un peu partout dans le Japon et surtout dans les grandes villes. Aussi, lorsque ma route à croisé l’enseigne de ce Cat Café situé au troisième étage d’un immeuble de Shibuya, je n’ai pas pu m’empêche de rentrer.

IMG_1091

Le lieu est calme et cela fait du bien de s’éloigner du tumulte persistant de la ville. Moyennant environ 5€, vous êtes autorisé à naviguer en compagnie des chats du café pendant 30 minutes. Une boisson de votre choix vous est offerte. Les règles sont très strictes et c’est bien évidemment normal. Mais j’ai été un peu frustré car il est interdit de faire beaucoup beaucoup de choses (les porter, caresser ceux qui disposent d’un collier, les caresser quand ils dorment …) La patronne veille au grain et je n’en ai pas vraiment profité mais qu’importe, j’ai un chat chez moi contrairement à la majorité des Japonais qui n’ont pas d’animaux de compagnie. En outre, presque tous les chats portaient des colliers (ce sont les chats qui sont trop souvent câlinés et qui donc, ont besoins de calme et de ne plus être touchés. Super.)

IMG_1109

Ce fut quand même une expérience sympathique et je vous conseille de vous y arrêter, ne serait-ce que pour faire une pause de calme et de douceur au milieu de ce bruit incessant.

 

Le marché aux poissons

IMG_1156

Coquillages et crustacés au marché de Tsukiji

La deuxième journée à Tokyo fût de loin ma préféré. La première partie de la matinée à été consacré à la découverte du marché aux poissons de Tsukiji. Pour le coup j’ai été bien déçue. Nous sommes arrivés tôt pour profiter des étales du marché mais cette partie n’ouvrait aux visiteurs qu’à 10h du matin. J’étais plutôt mécontente surtout qu’après cela, la partie intéressante de la journée nous attendait et je voulais être certaine de ne pas manquer de temps.

IMG_1848

Le lieu est intéressant car c’est un gros marché et c’est ici que ce vend le fameux thon utilisé pour les sushis.  Le lieu est crasseux, munissez-vous de baskets, pas de nu-pieds comme moi au risque de vous retrouver avec un fumé de poissons entre les orteils ! La deuxième déception, que je comprend mais qui m’a frustré, c’est la non coopération des poissonniers. Alors oui, ils sont ici pour travailler et oui, c’est agaçant de voir débarquer des touristes au sein du marché. Dans ce cas là pourquoi l’ouvrir au touristes ? Aucun stands n’acceptaient les photos. Nous avons pris ces clichés au péril de nos vies et bon nombre de touristes se sont fait hurlés dessus en japonais. Apparement, la découpe du thon est un secret bien gardé. Mais moi je voulais juste des souvenirs du marché …

IMG_1846

Qu’à cela ne tienne, de bien meilleures perspectives m’attendaient pour la suite …

Tokyo Disney Sea

IMG_1172

IMPOSSIBLE de ne pas passer une journée au parc d’attraction de la souris Mickey. Le parc de Tokyo est situé dans la ville, sur une île. Le parc est similaire à celui que nous connaissons sur Paris mais comme nous, les Japonais ont construits un deuxième site similaire à nos studios et baptisé Tokyo Disney Sea. C’est le parc que nous avons visité ce jour là, étant donné qu’il est unique au monde.

Le thème vous l’aurez deviné, c’est l’océan …

IMG_1174

Plusieurs thèmes sont abordés dans ce parc avec entre autre la cité d’Agrabah la ville d’Aladin, le château de la Petite Sirène, une reconstitution de New York ambiance vintage  et de Venise plus vrai que nature. Toute une partie est consacré à Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal avec une reconstitution de la jungle. Une autre se consacre à 20 000 lieues sous les mers et Voyage au centre de la Terre.

Bref de quoi bien s’amuser. Armez-vous de patience, l’attente est rude et la chaleur écrasante. Seul l’attraction de Toy Story nous a fait défaut mais à 19h passé, nous n’en pouvions plus.

IMG_1179

IMG_1853

IMG_1861

IMG_1223

IMG_1230

IMG_1185

Le point Nippon:

  • Les Japonais sont fans de Disney. Mais vraiment. Non mais vraiment plus que nous quand nous étions enfants. C’est une religion là-bas.
  • Ils s’y rendent en groupes, souvent, et s’habillent tous pareils. Je vous assure, ils portent des tee-shirts Disney, quarante milles peluches sur leurs sacs à dos. Les oreilles de Minnie pullulent. C’est ahurissant.
  • Le peuple japonais est extrêmement bien éduqué, civilisé. Jamais je n’ai vu autant d’ordre dans une ville comme Tokyo où vivent quand même des millions d’habitants. Les rues sont désertées par les poubelles. Pas de poubelles, elles se rempliraient bien trop vite. Alors prenez un sac et mettez vos détritus dedans. Eux c’est ce qu’ils font.
  • Mais par contre, ne contrariez jamais un japonais à Disney. Là-bas, les règles de bienséance n’existent plus. Ca se pousse, ça gruge dans les queues … C’était tellement irréel de voir ça, mais voila, le japonais est un être comme les autres finalement.

IMG_1192

IMG_1198

Le prix du ticket d’entrée est similaire à chez nous, une soixantaine d’euros. C’est un coût dans le budget mais ça valait le coup. En y repensant encore maintenant c’est le souvenir le plus merveilleux que j’ai de mon voyage au Japon.

IMG_1240

Nous sommes repartis de cette île vidés (nous avons marchés presque 30km) mais je garderais des souvenirs à jamais de cette journée.

La suite du séjour

Le troisième jour que nous avons passé à Tokyo a en fait été une sortie dans une autre ville dont je vous parlerais dans un article dédié. Le lendemain, c’était la veille de notre départ pour Kyoto et nous en avons profité pour nous rendre dans le quartier de Harajuku pour faire du shopping et le pleins de souvenir. Nous avons ramené beaucoup de souvenirs mignons du Japon avec notamment un stop dans le quartier de Akihabara, le quartier des geeks et des mangas.

Akihabara

IMG_2024

Ici, la folie règne en maitre. J’ai trouvé incroyable qu’un quartier entier de la ville soit destiné au jeux vidéos, aux mangas, à la culture nippone finalement, mais c’est tellement hallucinant que je n’en croyais pas mes yeux.

IMG_2017

Les rues sont bordées de buildings immenses, des écrans géants diffusent des publicités, il y a de la musique partout dans les rues. C’est une ambiance surréaliste. Je ne suis pas grande amatrice de mangas mais je suis un peu geek dans l’âme. J’adore les kawaieries en tout genre, j’adore Le Seigneurs des Anneaux, Star Wars, les peluches, les figurines …

Vous vous en doutez, j’ai trouvé mon bonheur dans les boutiques du quartier.

IMG_2016

IMG_2008

 

La fin du périple

L’après-midi fût donc consacré à la découverte de Harajuku, principalement pour faire du shopping. J’ai ramené deux très jolies robes dont le style me rappel mes livres de couture japonais. Bizarrement, je n’ai pas visité une mercerie ou un magasin de tissu pendant mon voyage. Il y avait tant à faire et sans le wifi, c’est impossible de se repérer pour chercher quelque chose dans la ville.

Le dimanche matin, nous sommes parti pour Kyoto, pour de nouvelles aventures. Mais ça, je vous le réserve pour la prochain article de cette série.

Signature

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *