J’ai testé : la robe Camí – Pauline Alice

Camí – Pauline Alice


Aujourd’hui nous allons parler robe ! Et quelle robe ! Surement l’un des projets que je trouve le plus réussi dans ma capsule actuelle ! Retour sur la genèse de ce projet.



Camí

Description

Camí est une petite robe chemise au style classique et féminin. Le haut est ajusté par des pinces devant et dos et possède un col chemisier. Sa taille haute, sa jupe froncée et ses poches prises dans la couture lui donnent une allure années 50. La robe Camí se boutonne devant jusqu’à la taille et possède également une fermeture éclair pour plus de confort.

Deux versions de la robe sont disponibles sous forme de patron pochette à 14€ ou en PDF : La Version A est à manches courtes et la Version B à manches 3/4 avec poignet.

La robe est disponible de la taille 34 à 44 et la difficulté de ce patron est moyenne.

Matières Premières

Pour réaliser vous aussi votre robe, il vous faudra :

• Entre 2m et 2m50 de tissu en 150cm de large. Privilégiez un tissu de poids léger à moyen comme un coton, une popeline, une soie, un lainage fin ou encore du lin.

•Il vous faudra aussi un entoilage thermoadhésif de 50 cm x 75 cm

•Une fermeture éclair régulière ou invisible de 30 ou 35 cm

6 petits boutons d’un diamètre inférieur à 20mm.



Mes choix pour la robe Camí

Le choix de la robe Camí c’est fait par rapport à l’inspiration que j’avais en tête. En effet, j’ai pris pour habitude de me renseigner sur les modèles en prêt à porter et en marques de luxe et quand les modèles me correspondent, j’essaye de m’en inspirer. Ma Camí est donc inspiré d’une robe que j’ai trouvé chez Maje et sur laquelle j’ai craqué. En la voyant, je me suis dit que c’était vraiment un super projet à s’approprier en couture. En effet, la robe esprit chemise est composée de plusieurs bandes de tissus contrastantes au bas de la robe et d’un galon assorti. Devant le prix et la qualité un peu douteuse des finitions chez Maje (à mon goût) je me suis mise en chasse des tissus qui composeraient mon modèle.

Les tissus

Pour réaliser mon modèle j’ai donc choisi :

  • Un chambray bleu ciel Ma Petite Mercerie. J’ai pris 1m90 pour 20,52€. J’utilise beaucoup ce tissu pour ma collection capsule car j’adore le bleu et le ciel convient mieux à l’été que le foncé à mon goût.
  • La première bande de tissu est un Cotton & Steel collection Fruit Dots chez Ma Petite Mercerie, 40 cm pour 8,40€.
  • Le second est un coton Kokka Fabrics de chez Annakabazaar, 40 cm pour 10€.
  • Le troisième est encore un Cotton & Steel collection City Toile acheté chez Annakabazaar. J’ai pris 40 cm pour 12€.
  • Enfin le dernier est un Liberty Ffion chez Ma Petite Mercerie, 40cm pour 7,47€.

La mercerie

Au niveau des accessoires supplémentaires, j’ai eu de la chance car j’avais déjà tout à portée de main dans mon stock.

•J’ai utilisé une fermeture éclair classique bleu marine faute de mieux mais à refaire, je prendrais de l’invisible de la couleur de mon tissu principale car je trouve que c’est trop contrastant.

•Pour les boutons il se trouve que se sont les nacres de feu ma chemise Helmi(insererlienarticle) qui est morte dans ma machine à laver et que j’ai récupéré.

•Le galon décoratif quant à lui vient de chez Ma Petite Mercerie. J’ai choisi un design fleuri et bleu marine pour contraster. J’ai pris 4m pour 16,68€.
Au total, ma robe me revient à 75€, une broutille comparé au prix initial de la robe Maje qui culmine à presque 300€. Je suis ravie car mes tissus sont de bel qualité et je me suis éclaté à les choisirs.



Mon expérience

Vous vous en doutez à la lecture de cet article, je suis hyper satisfaite de ma robe et de sa réalisation qui a été facile bien qu’un peu lente !

Une Inspiration réussie

Je suis vraiment contente de cette création et du processus d’inspiration dont elle découle ! J’ai eu un vrai coup de coeur pour ce modèle mais avec le prix prohibitif (pour ce que c’est) et les finitions pas top top, je ne l’aurais probablement jamais acheté à moins de soldes monstrueuses … C’est là que je mesure la chance que c’est de savoir coudre et s’inspirer de ce que l’on voit ailleurs.



Un modèle classique, des tissus originaux

La robe Camí est un super modèle pour qui souhaite une robe classique mais facilement transformable. Les options sont nombreuses et comme toujours, les explications sont claires et détaillées. Un vrai bonheur de travailler avec ces patrons. Je suis de plus très contente de mes choix de tissus. J’ai adoré tous le processus de réflexion et de choix, c’était un véritable plaisir et j’ai vraiment fait un modèle à mon image et je la trouve (sans me lancer de fleurs. Coucou les chevilles qui enflent) encore plus belle que la vraie.



Le look

Pour illustrer ma petite robe chemise j’ai décidé de rester sobre. Après tout je trouve que le modèle se suffit amplement à lui même et ne nécessite que peu d’accompagnement au risque d’en faire trop.

Accessoires

  • Je porte mon petit sac rond Guess.
  • Au pieds j’ai mis des nus-pieds ramené du Portugal Felipe Sousa.
  • Je porte aussi mes deux manchettes Les Georgettes avec des cuirs contrastants


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *