J’ai testé : le pantalon Tyyni – Named

Tyyni – Named


Le test de la collection ‘Evolution Theory’ de Named touche à sa fin avec ce dernier patron de pantalon : le Tyyni. Définitivement, ce cru de l’hiver 16-17 restera mon préféré depuis que je connais la marque. J’ai hâte de vous montrer la nouvelle collection pour cet été mais d’abord, un petit tour d’horizon de ce pantalon cigarette.



Tyyni Cigarette Trousers

Description

Tyyni est un pantalon taille haute 7/8 ème de type cigarette. Sa coupe slim et flatteuse est arrondie au niveau des hanches et de la taille. Les fentes sur les cotés apportent la touche contemporaine. Le pantalon possède des poches sur les cotés et un zip et un bouton cachés sur le devant.

Matières Premières

Pour réaliser votre exemplaire du pantalon Tyyni il vous faudra :

  • Entre 120 et 210 cm sur 140 cm de tissu
  • 20 cm sur 140 cm de doublure pour les poches. Vous pouvez utiliser le tissu restant pour ganser la ceinture à l’intérieur.
  • 30cm de  triplure thermocollante
  • 1 fermeture éclair pour pantalon de 20 cm
  • petit bouton de 1,2cm de diamètre


 Mes choix pour Tyyni

J’ai trouvé cette dernière collection de Named très bien conçue dans le sens où les différents modèles s’assortissent bien ensembles. C’est le cas de Tyyni et de la veste Aava que j’ai immédiatement imaginés comme un costume deux pièces.

Les tissus

Comme pour la veste Aava, je me suis essentiellement fourni chez Indigotex près de Grenoble. En effet, lors de mon passage dans l’entrepôt en septembre dernier, j’avais trouvé un tissu stretch bleu foncé idéal pour la réalisation de ma veste et de mon pantalon. J’ai pris une viscose en guise de doublure qui m’a aussi permise de réaliser le petit top kimono Sointu.

La mercerie

Il est tellement dommage que le bouton soit caché derrière la patte de boutonnage ! Car il était assorti avec ceux que j’ai utilisé pour ma veste Aava. C’est donc un bouton en métal doré vieilli qui ressort bien sur ma veste mais se fait oublier avec ce pantalon. Qu’à cela ne tienne, moi je sais au moins que mon costume coordonné à respecté son cahier des charges. Pour la fermeture éclair, un modèle de mon stock bleu marine tout simple.



Mon expérience

La couture des pantalons n’est pas un exercice auquel je me suis souvent frotté. J’en ai réalisé seulement trois en comptant celui-ci et j’ai toujours eu beaucoup de problèmes à réaliser la patte avec la fermeture éclair. Les formes des patrons étaient rarement idéales pour ma silhouette non plus, ce qui fait que je n’avais jamais eu de pantalon fait-main dans mon dressing jusqu’à présent. 

Une forme actuelle

L’idée du pantalon cigarette taille haute est excellente pour cette saison. La forme est définitivement revenue sur le devant de la scène mode et j’aime le fait que Named s’identifie toujours aux tendances en apportant la petite touche d’originalité en plus. Ici, ce sont les détails en bas du pantalon qui font son charme.

Un tissu qui ne pardonne pas

Attention cependant au choix de votre tissu. Lors de la réalisation de mon exemplaire, j’avais de gros doute sur son potentiel avec mon tissu. En effet, mon lainage es plutôt très fin et à effet, ce qui à tendance à marquer tous les défauts de la peaux. Une fois terminé, c’est beaucoup moins choquant mais avec une lumière rasante, le résultat était catastrophique selon moi. J’ai même hésité à le terminer pour vous dire. Il vaut donc mieux choisi un vrai uni léger mais avec une certaine tenue qui ne moulera pas trop.

Un bon basique

Je trouve que ce pantalon est excellent basique à dédoubler dans plusieurs couleurs. Comme avec le pantalon de mon copain précédemment, je me suis éclaté sur les finitions intérieurs quitte à rester classique au dehors.

Je trouve que ce n’est pas un pantalon à porter avec le haut rentré car il ne dispose pas d’une ceinture visible. Il est excellent à porter avec des blouses, des chemises un peu loose, un joli pull structuré …

Après cet essai concluant j’ai bien envie de tenter de nouveau ce patron.



Le look

Pour vous présenter mon pantalon cigarette, j’ai décider de jouer à fond la carte du costume coordonné avec un look 100% fait-main et Named.

Vêtements

  • Sous ma veste je porte le petit top kimono Sointu qui provient de la même collection Named et que j’ai réalisé dans la même viscose que pour la doublure de la veste et du pantalon. Je n’ai pas mis ce top de l’hiver parce que les manches kimono ont du mal à rentrer sous une veste ou un gilet. Du coup j’attend avec impatience l’arrivée du printemps pour le mettre en avant dans mes tenues.
  • La veste c’est donc Aava qui est carrément coordonnée au pantalon puisque j’ai utilisé les mêmes tissus. J’adore la forme de cette veste que j’ai bien mise pendant la saison. Sa coupe permet de la porter autant avec des robes qu’avec des pantalons.

Accessoires

  • Au pied j’ai cassé le costume avec mes Stan Smith. C’est tellement mon meilleur investissement de ces dernières années. J’ai envie de m’en racheter une troisième paires pour compléter ma collection !
  • Mon sac est un Sandro infiniment mignon mais très petit aussi. Je m’écorche la moitié de la main à chaque fois que je vais chercher un truc dedans. Il est infâme mais tellement chou …
  • En bijoux un collier &otherstories argenté tout simple, mes puces d’oreilles Tiffany et une bague Bulgari que j’avais acheté dans un shop seconde-main à Londres.


9 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *