J’ai testé : le manteau Yona – Named

Yona – Named

Depuis que je coud, j’essaye chaque hiver de me confectionner un manteau. Au fil du temps, j’ai fini par accumuler les doublons niveau formes et couleurs et cette année, je voulais vraiment inverser la tendance et réaliser un rêve. En effet, je cherche depuis des années un manteau rose sans trouver mon bonheur en boutique : trop cheap, couleurs pas vraiment sympa, mal taillé ou hors de prix au choix … La quête du saint Graal s’avérait délicate. Et puis un jour je suis tombé sur le tissu parfait et je me suis rendu compte que le rêve était à porté de main, dans ma patronthèque : le manteau Yona de Named

C’est qui Named ?

Named est une marque de patrons de couture Finlandaise créée par deux soeurs: Laura et Saara. Ensembles, elles ont fait de leur passion un métier en créant des collections de patrons de style scandinave. Lignes épurées, détails chics, leurs collections ne cessent de m’inspirer et de repousser mes limites en couture.

Named propose deux collections par an, toujours inspiré d’un thème particulier.
Les patrons sont disponible de la taille 32 à 46, certains patrons vont même jusqu’au 50.
Cinq niveaux de difficulté sont proposés ainsi, chacun peut tenter l’expérience du débutant à la couturière avertie.

Yona wrap coat

Pour réaliser mon manteau rose, je suis donc allé piocher dans les patrons que je possédait déjà car à dire vrai, rien ne me tentait dans les nouveautées qui étaient sorties à l’époque. Je suis retombé sur le manteau Yona de la collection Automne-Hiver 2014 ‘Ritual’, un vieux patron donc que j’avais déjà réalisé lors de sa sortie dans un lainage à chevrons gris.

Description

Yona est un manteau de type boyfriend, c’est à dire de style plutôt ample et loose. Il est entièrement doublé et possède des manches raglants, une longueur mi-cuisse. Le col est en forme « V » avec des poches plaquées. Une ceinture permet de fermer le manteau. Le patron est proposé de la taille 32 à 46 et le degré de difficulté est avancé. La marque conseille de choisir un tissu d’épaisseur moyen à grande et de choisir un lainage ou un mélange.

Matières Premières

Pour réalisé votre exemplaire, il vous faudra entre 215 et 290 x 140 cm de tissu, 85 cm de tissu contrastant pour le col, entre 130 et 170 cm de tissu pour doublure et 100 cm de triplure thermocollante. Pour fermer le manteau, vous avez le choix entre la ceinture ou ses passants ou l’ajout de trois boutons. Je vous conseille alors de choisir une taille au dessus de la votre car il est très compliqué sinon de fermer correctement votre manteau.

Il n’est pas indispensable de trouver un tissus contrastant pour réaliser votre manteau mais cela apporte une touche d’originalité je trouve. Le patron est disponible en PDF à 16€ et en version pochette à 22€. Je vous conseil d’investir dans la pochette car le patron comporte beaucoup de pièces.

 

Mes choix pour Yona

Etant donné que j’avais une idée très précise de ce que je voulais, j’ai sélectionné avec beaucoup de soins mes matières premières pour qu’elles collent au maximum à ce que j’attendais.

Les tissus

Je suis tout d’abord partie en quête de mon tissu principal, le tissu rose qui rendrait mon rêve réalité. Après plusieurs jours d’errance sur les internets et In Real Life dans les magasins, j’ai eu un coup de coeur pour ce lainage bouclette rose malabar chez Ma Petite Mercerie. J’ai pris 2 mètres de tissus pour 53€ et j’ai rallongé mon manteau d’une quinzaine de centimètres.

J’ai souvent des coups de coeurs sur ce site, mais le nombre de tissus incroyable me dépasse très souvent et je fini par abandonner mes recherches en pleins milieu. Heureusement les catégories et les critères de sélection me permettent de trier mais il en reste toujours beaucoup …

Pour la doublure en revanche, je voulais un peu de fun. J’utilise toujours de la doublure antistatique basique de la couleurs de mon extérieur mais pour mon Yona rose, je voulais que l’intérieur en jette autant que l’extérieur. J’ai choisi un tissu cotton & steel adorable rose imprimé de têtes de chats chez La Maison de la Couture à Grenoble. A force de le voir chaque jour, j’ai fini par craquer bien sûr.

J’ai choisi d’habiller l’ensemble de mes parementures avec un passepoil lurex doré acheté au même endroit que ma doublure.

Mon expérience

Le manteau, c’est ma petite tradition de l’hiver. Alors quand je me lance, je sélectionne avec soins et surtout je prend mon temps.

J’ai donc bien réfléchi par avance à ce que je voulais en faisant un croquis.

Je savais que Yona était très court. Aussi, j’ai décidé de rallongé de près de 15 centimètres mon manteau afin d’obtenir une silhouette longiligne. Je voulais pouvoir porter mon manteau avec toutes mes robes, même les plus longues.

Les poches de Yona sont de base, plaqués sur le devant. J’ai décidé de coudre les miennes sur les cotés.

Le patron Yona est un des modèles les plus simples à réaliser. Avec ces manches raglans, le montage se fait très facilement. C’est un bon exercice pour un premier manteau. Il permet cependant de s’amuser quand on est familière avec l’exercice en changeant quelques détails.

J’ai monté mon manteau à 100% à la machine à coudre. Quand il y a une doublure totale, je ne m’embête pas à surfiler toutes mes pièces.

Une histoire de doublure

Au final, je suis super contente de mon manteau. Je lui reprocherais simplement de ne pas être aussi chaud que les autres puisqu’il ne dispose pas de fermeture devant (je le ceinture). Je me ferais aussi un reproche pour les prochaines fois : choisir une vraie doublure pour les manches.

En effet, doublés avec du coton c’est génial car cela tiens très très chaud (je le savais car j’ai un manteau Chloé qui est doublé de coton et c’est le plus chaud que je possède) mais dans les manches, le coton ne glisse pas … L’empilage de vêtement est donc impossible à mon plus grand regret.

 

Je porte

Yona – Named – 88€ – ICI

Robe – Bulle de Savon (marque Japonaise) – Pour découvrir un peu l’univers ICI

Sac – Longchamp Vintage – Similaire ICI

Bottines – MM6 Maison Martin Margiela – ICI

Etole – Sans marque

Boucles d’oreilles – Chanel vintage – Similaire ICI

Bague – de fiançailles de mon arrière grand-mère

Collier – & Other Stories – Similaire ICI

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *